C’est le week-end du 22 septembre 1968, que les toutes nouvelles MEP X2 firent leurs premiers tours de roues officiels sur le circuit de Monthléry dans le cadre des Coupes de Paris organisées par l’AGACI.

MONTHLERY-68-AFFICHE

Pour cette première et pour étoffer encore un plateau clairsemé, elles seront mélangées au Formules Vee à moteur Volkswagen. Mais un classement distinct sanctionnera les deux formules.

Comme pour toutes les autres épreuves, c’est le circuit de 6,320 km qui a été retenu et pour notre plateau, se sera 8 tours, pas un de plus !

MONTHLERY-68-CIRCUIT

Dès la première demi-journée, le plateau des Formules bleues et de la formule Vee, ouvre les hostilités à l’heure du petit-déjeuner : 9h.

Dans cette mixité, c’est Jacques Régnier qui s’assure la pole devant 2 Bora.

MEP-X2-MONTHLERY-68-GRILLE

Au départ de la course, Régnier s’assure une petite avance, mais au fil des tours, Jean-Pierre Espitalier va prendre le dessus pour terminer en tête de cette première épreuve en terre parisienne.

MEP-X2-MONTHLERY-68-ESPITALIER

Régnier terminera second dans les roues d’Espitalier. Dubos, la future vedette de la Formule finira 4ème.

Classement :

MEP-X2-MONTHLERY-68-CLASSEMENT

Dans cette course, pas mal de casse ou sortie de route.

C’est ainsi que Serge Cailbault perdra sa roue avant droite pendant les essais et devant les tribunes : il sera rapidement évacué dans les stands,

MEP-X2-MONTHLERY-68-ROUE-AVG-CASSE

MEP-X2-MONTHLERY-68-SERGE-CAILBAULT

Plus grave mécaniquement la sortie de route de François Voisin, un peu optimiste dans sa trajectoire trop élargie et qui viendra taper le Muret,

MEP-X2-MONTHLERY-68-SORTIE-FRANCOIS-VOISIN

CLASSEMENT :

MEP-X2-MONTHLERY-68-CLASSEMENT

MONTHLERY 1969

Cette année là, la Formule Bleue a acquis ses lettres de noblesse, et les 7 et 8 juin, c’est un plateau full X2 qui se présente sur l’autodrome su plateau de St Eutrope.

C’est Roger Dubos qui est en tête du classement et qui remportera le critérium en fin de saison.

Il partira donc en pôle position, comme on le voit en pré-grille.

MEP-MONTHLERY-69-PRE-GRILLE

Il ne laissera à personne le soin de lui contester sa position, puisqu’il remportera l’épreuve devant Espitallier avec près de 6 secondes d’avance.

CLASSEMENT :

MEP-X2-MONTHLERY-69-CLASSEMENT

MONTHLERY 1970

Cette année là, 2 épreuves avaient été inscrites à Monthléry : le Grand Prix de Paris en Mai

Grand Prix de Paris 1970 -AFFICHE

Et les coupes de l’ACIF (Automobile Club d’Ile de France).

LE GP DE PARIS :

C’est le dimanche 24 Mai à 10h45 que le plateau de la Formule bleue fait monter le régime au maximum pour s’élancer sur les 10 tours de circuit, inscrits à ce Grand Prix.

Couderc, déjà bien placé sur la grille, ne laissera aucune chance à ses adversaires immédiat : Gougeon et Jaeger :

MEP-X2-MONTHLERY-70-GRILLE

Jaeger et Gougeon durent abandonner sur problème mécanique :

MEP-X2-MONTHLERY-70-GOUGEON

Mais Couderc aura fort à faire pour devancer Durand qu’il ne lâchera sur la ligne que pour 3/10ème !

MEP-ACIF-70-CLASSEMENT

Néanmoins Couderc savourera sa victoire avec humilité !

MEP-MONTHLERY-70-COUDERC

Derrière la bagarre faisait rage pour les places d’honneur comme ici entre Pierre Boscardin qui précède de peu le très rapide Frédéric Jaeger, à la chicane.

MEP-X2-MONTHLERY-70

LES COUPES DE L’ACIF

Un programme de choix attendait les spectateurs en ce week-end du 21 juin, pour cette dernière course des X2 à Monthléry.

ACIF-70-AFFICHE

Au fil des Grand Prix, le plateau des MEP X2 avait su faire reconnaître son intérêt, mais c’est toujours à une heure un peu discutable, 13h40, que la grille de départ était placée sous les ordres du directeur de course, concentrée sur le drapeau tricolore que celui-ci allait abattre devant cette marée bleue.

MEP-ACIF-70-GRILLE

La course fut très disputée et Frédéric Jaeger ne lâchera rien,

MEP-ACIF-70-JAEGER

Même si Couderc fut poussé à l’abandon comme beaucoup d’autres adversaires, comme Grente à un tour, que l’on voit ici à la chicane des tribunes,

MEP-ACIF-70-GRENTE

Ou Benoit, Bareyre qui réalisera quand même le meilleur tour avant que sa mécanique ne le lâche, et enfin Tucom : ça sentait la fin de saison pour des mécanique fatiguées.

C’est donc Jaeger qui recevra la gerbe de fleurs de la charmante préposée et dont le sourire en dit long sur le bon tour qu’il vient de jouer..

MEP-ACIF-JAEGER-VAINQUEUR

Profitons ne pour rendre hommage à quelques participants moins en vu mais qui se défonceront avec leur moyen tout au long de la saison :

MEP-ACIF-70-ANTHENOL

MEP-ACIF-70-RENARD

Prouvant, s’il en était besoin, la bonne ambiance qui avait animé cette saison :

MEP-MONTHLERY--GROUPE

CLASSEMENT :

MEP-ACIF-70-CLASSEMENT

Charly RAMPAL (Doc : Charly RAMPAL Photos Adolphe Conrath et JP Cardinal)

Rappel : pour agrandir les photos, cliquez dessus, pour revenir au texte, cliquez sur la flèche du retour en haut et à gauche.